fbpx

Entrevue avec l’ancien actuaire en chef Jean-Claude Ménard

Cet article a été publié initialement dans l'(e)Bulletin de l’ICA.

Jean-Claude Ménard, ancien actuaire en chef du Canada et lauréat du prix du président d’act19, le congrès annuel de l’ICA, est l’invité vedette du plus récent épisode du balado Voir au-delà du risque. 

Un modèle

Animé par le président de l’ICA Marc Tardif, cet entretien ouvert, éclairant et sincère décrit la montée de M. Ménard jusqu’au sommet. Avec une sagesse et une humilité inspirantes, M. Ménard parle franchement des hauts et des bas qu’il a vécus, des grands défis et des réalisations de la profession et de son héritage.

« Mon héritage, c’est la crédibilité que j’ai construite au Bureau de l’actuaire en chef. J’ai gagné la confiance de tous les clients que j’ai servis au cours des deux dernières décennies », explique-t-il. « C’est un cadeau très précieux que je vais garder avec moi […]. L’héritage réel de tout ça, c’est l’engagement de centaines de fonctionnaires fédéraux et provinciaux qui ont, dès le départ, cru à la création du Régime de pensions du Canada en 1966, de sa consolidation financière en 1996 et, finalement, de son expansion à travers l’accord de 2016. »

Un militant

Ménard souligne également qu’il faut reconnaître le rôle de l’actuaire dans des domaines de pratique nouveaux et émergents, comme les changements climatiques. Conscient que l’engagement de la profession envers le bien-être des Canadiens va au-delà des domaines traditionnels, M. Ménard invite les actuaires et l’Institut à agir en éclairant les discussions sur le sujet.

« Les changements climatiques, c’est un enjeu important », dit-il. « Ce que j’aimerais voir, c’est plus d’actuaires impliqués dans ce domaine. Je pense que c’est un sujet qui devrait être sur le radar de l’ICA et qui devrait être sur tous les programmes des prochaines conférences de l’Institut. »

Ménard mentionne également les travaux du Bureau de l’actuaire en chef qui, de concert avec l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada, produit un rapport annuel sur l’investissement durable. Le rapport indique comment sont pris en compte les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance dans les investissements et insiste particulièrement sur l’incidence des changements climatiques sur les pratiques et processus existants.

Un chef de file

Durant son mandat à titre d’actuaire en chef, M. Ménard s’est employé à transmettre à ses collègues les valeurs de leadership, d’intégrité et de professionnalisme – des qualités qui ont fait la réputation du Bureau du surintendant des institutions financières en tant qu’organisme impartial et de grande crédibilité ici et à l’étranger.

Ayant été 20 ans actuaire en chef du Canada, M. Ménard croit que l’essence même de la profession et sa réussite tient à sa crédibilité et son impartialité dans tous ses rapports avec les clients.

Ménard encourage les actuaires à « continuer le bon travail… c’est une question de crédibilité. Tout ça, c’est une question de confiance ». « Suivez toujours avec rigueur les normes de pratique que vous avez dans votre pays dans toutes vos interventions professionnelles. »

Écoutez le balado ou lisez sa transcription complète.

Accessible sur iTunes et sur Spotify, la série de balados Voir au-delà du risque est un excellent moyen de se tenir au fait des plus récentes recherches et actualités en actuariat.

Si vous avez des questions ou des idées de thèmes aux fins de futurs balados, communiquez avec Bonnie Robinson, rédactrice anglaise.

Suivez Nous

Pour nous joindre

Institut canadien des actuaires
360, rue Albert, bureau 1740
Ottawa, Ontario K1R 7X7
voiraudeladurisque@cia-ica.ca