Les actuaires soulignent la nécessité de données plus robustes concernant les victimes de la COVID-19

Cet article a été publié initialement dans le Carrefour COVID-19 de l’ICA.

Communiqué de presse

Les actuaires soulignent la nécessité de données plus robustes concernant les victimes de la COVID-19

Ottawa, le 11 mai 2020 – Un important défi concernant la COVID-19 réside dans le besoin d’information. Il est essentiel que nous puissions mieux comprendre la nature du virus, son mode de propagation, les personnes à risque et les groupes les plus touchés par la mortalité.

Nous reconnaissons les efforts importants déployés jusqu’à présent par les gouvernements et les responsables de la santé publique pour atténuer et gérer les difficultés qu’engendre une telle crise sans précédent.

Néanmoins, plusieurs experts tentent de se pencher sur les questions liées à la COVID-19 auxquelles nous devons faire face. Pour ce faire, ils doivent disposer de données fiables et détaillées au sujet des patients atteints et des victimes de la COVID-19 au Canada. Plus l’accès aux données sera répandu, plus ces données feront l’objet d’analyses. Ceci entraînera un plus grand débat d’idées dans la sphère publique, ce qui est essentiel pour éclairer les discussions qui ont cours, bonifier la prise de décisions et fournir de l’information plus complète aux Canadiens.  

L’Institut canadien des actuaires demande aux gouvernements et aux institutions publiques du Canada d’accroître la qualité et la précision des données recueillies et communiquées en ce qui concerne la COVID-19.

« Nous savons que la collecte de renseignements plus complets au sujet des victimes de la COVID-19 au Canada n’est pas une mince affaire, mais nous sommes d’avis qu’il serait trop coûteux de ne pas agir dès maintenant », soutient Marc Tardif, FICA, président de l’Institut canadien des actuaires.

Les données sont vitales à une gestion efficace des risques. La COVID-19 a prouvé radicalement que la résolution de cette crise repose sur les efforts collectifs des professionnels de tous les domaines. Les résultats de ces efforts conjoints pourraient permettre à nos gouvernements de prendre de meilleures décisions au moment de procéder à un déconfinement graduel.

Nous devons également commencer à nous préparer à la possibilité que déferlent d’autres vagues de COVID-19 ou que surviennent d’autres pandémies dans notre avenir. Les données que nous recueillons maintenant feront en sorte que les personnes, les organisations et les filets sociaux du Canada seront mieux préparés à ces éventualités.

-30-

Pour de plus amples renseignements ou pour organiser une entrevue, contactez :
Josée Gonthier
Gestionnaire des communications, Institut canadien des actuaires
josee.gonthier@cia-ica.ca 
613-236-8196, poste 106

Ajouter un commentaire

Suivez nous

Sections