fbpx

Bâtir notre patrimoine : Dane Grand-Maison

À la suite de son premier mandat à titre bénévole, Dane Grand-Maison, FICA, actuaire-conseil chez Eckler, s’est vu décerner un Prix du mérite dans le cadre de l’édition 2021 des Prix du patrimoine de l’ICA. Cette reconnaissance est attribuée aux bénévoles de l’ICA dont l’engagement à la fois envers la profession et envers l’Institut a donné lieu à une réalisation remarquable.

Ce n’est toutefois pas cette reconnaissance qui a incité Dane en 2018 à faire du bénévolat à l’ICA. C’est plutôt sa conviction profonde à l’égard du potentiel de la profession, mais aussi de la raison d’être de celle-ci.

« Je voulais soutenir ma profession. Inspiré par de nombreux exemples d’autres personnes qui ont apporté une contribution positive importante, je voulais faire partie de cet héritage, veiller à ce qu’il se perpétue et assurer la croissance soutenue de la profession et de l’Institut. »

Maintenant membre de deux groupes bénévoles de l’ICA, Dane partage ses fonctions entre la coprésidence de la Sous-commission sur les assurances IARD de la Commission de l’éducation permanente et sa participation aux activités de la Commission sur la tarification des assurances IARD. Ces fonctions, dit-il, ont donné lieu à des occasions d’apprentissage et de réseautage qu’il n’aurait pas eues dans d’autres circonstances.

S’il adore son expérience, celle-ci s’est toutefois accompagnée de certains défis, dont le plus récent est la COVID-19. Malgré le lot de difficultés de la dernière année, Dane affirme que les résultats obtenus constituent « la réalisation dont il est le plus fier ».

Chargé de la lourde tâche d’assurer la planification d’act21, le congrès annuel de l’ICA, ainsi que du Colloque pour l’actuaire désigné dans le cadre de mesures de confinement strictes, lui et les membres de la Commission de l’éducation permanente, en plus du personnel de l’ICA, ont dû s’adapter.

« Les événements de l’ICA ont habituellement lieu en personne, et il nous fallait présenter toutes les séances en mode virtuel », se rappelle Dane. « Il fut bien intéressant de devoir nous adapter et apprendre. Nous avons dû changer nos façons de faire les choses. Notre capacité à tirer parti de l’incertitude qui nous entourait et à la canaliser pour offrir aux membres une expérience suscitant leur intérêt nous a étonnés. »

Malgré sa réussite dans le cadre de ses fonctions bénévoles à l’ICA, Dane estime que ce n’est qu’un début. Il croit pouvoir tirer encore beaucoup d’apprentissages et d’expériences à titre de bénévole.

« Le bénévolat vous offrira des possibilités de croissance inestimables », dit-il. « Mais allez-y graduellement. Familiarisez-vous avec l’Institut, acceptez un ou deux mandats au sein de commissions et soyez ouverts aux possibilités. Les bénévoles font partie intégrante de l’ICA et il nous incombe de veiller à ce que l’Institut conserve le respect et la réputation qu’il s’est acquis. »

Apprenez-en davantage au sujet de Dane et de sa volonté de fournir un apport dans la vidéo 5 minutes avec…. (en anglais).

Cet article fait partie de nos profils mensuels des lauréats des Prix du patrimoine de l’ICA, notre programme de reconnaissance soulignant l’apport précieux des bénévoles qui font progresser l’ICA. Cette présentation vise à reconnaître les efforts fournis, mais surtout, à remercier nos bénévoles.

Ajouter un commentaire

Suivez Nous

Pour nous joindre

Institut canadien des actuaires
360, rue Albert, bureau 1740
Ottawa, Ontario K1R 7X7
voiraudeladurisque@cia-ica.ca