fbpx

En mémoire : Kenneth Clark (1933-2022)

Kenneth « Ken » Clark, ancien président de l’ICA, est décédé le 3 septembre à l’âge de 89 ans. Ken était un phare pour la profession. Il a joué un rôle crucial dans l’élaboration de normes professionnelles pour les actuaires. Ce véritable gentleman et homme d’esprit doté d’un savoir admirable a été un modèle et un mentor pour bien des gens. 

Il a fait ses premiers pas vers la profession en étudiant la science actuarielle à l’Université du Manitoba, dont il est diplômé à titre de médaillé d’or. Pendant les 10 années suivantes, il a séjourné aux États-Unis, d’abord au sein de la Prudential Insurance Company of America, puis de Milliman & Robertson, Inc. (maintenant Milliman), un cabinet-conseil international en actuariat.

Son travail chez Milliman l’a beaucoup inspiré. Dans Our History. Notre histoire., le livre publié pour commémorer le 50e anniversaire de l’ICA, Ken a d’ailleurs écrit que Wendell Milliman, l’un des fondateurs du cabinet, « a exercé [sur lui] une influence énorme ». À son retour au Canada, Ken a lancé une initiative semblable à Toronto, qui présentait alors un marché relativement inexploré.

« Tout s’est passé lentement », a expliqué Ken en parlant de la croissance de son cabinet. « Il m’a fallu créer un marché en me faisant remarquer. J’ai assisté à toutes les réunions et fait connaissance avec les actuaires et les assureurs. »

Cinq ans après avoir créé son cabinet, Ken a été sollicité par Sam Eckler, qui était d’avis que Ken était la meilleure personne pour diriger son cabinet-conseil en assurance-vie et en avantages sociaux. Malgré le déchirement qu’il ressentait à l’idée d’abandonner son entreprise et quelques réticences, Ken a accepté la proposition et rejoint Eckler, Brown, Segal & Company en tant qu’associé en 1978.

Plus de 30 ans plus tard, alors qu’Eckler était devenu l’un des cabinets d’actuaires-conseils les plus respectés du Canada, Ken a reconnu qu’il avait pris une bonne décision : « Cela n’a pas fonctionné comme je le pensais, mais encore mieux! »

C’est en tant que professionnel bien établi dans l’univers actuariel canadien que Ken a été élu président de l’ICA en 1986. En cette qualité, il a été un acteur de premier plan dans l’élaboration des normes de pratique de l’ICA à l’intention des actuaires canadiens.

« J’ai amorcé mon mandat de président désigné, puis lorsque j’ai accédé à la présidence, j’ai convaincu le Conseil de la nécessité de créer une commission chargée de ces travaux. » À la suite de son mandat à la présidence de l’ICA, il a été le premier à accéder à la présidence de la Commission sur les normes de pratique consolidées. Il a ensuite travaillé à ce projet pendant plus de 10 ans.

Après avoir passé les rênes de la présidence à Jim Paterson, Ken est demeuré au sein de la commission afin d’assurer la plus grande partie de la rédaction. Il a aussi réalisé des progrès pour convaincre les membres quelque peu sceptiques du bien-fondé de cette initiative. « J’ai sauté sur toutes les occasions qui s’offraient à moi lors des assemblées pour prononcer une allocution sur le sujet. J’ai fait la tournée des clubs actuariels et prononcé des discours dans des dîners-causeries, après qu’on ait servi le poulet caoutchouteux et, petit à petit, nous avons réussi à obtenir un consensus. »

Ken a eu un long parcours bénévole au sein de l’ICA. En plus de présider la Commission sur les normes de pratique consolidées, il a également présidé la Commission sur les rapports financiers et a cumulé près de 30 ans de service bénévole au sein de l’ICA. En 2015, on lui a décerné le Prix excellence (anciennement la Palme d’or) pour sa contribution bénévole.

Des membres de l’Institut ont partagé leurs souvenirs de Kenneth Clark :

« L’un des grands du monde de l’actuariat. »

« Ken a joué un rôle déterminant dans mon embauche chez Eckler et a été pour moi un mentor et un ami proche pendant près de 30 ans. Comme beaucoup d’entre vous le savent, il était un professionnel accompli, mais ce qui m’a le plus marqué, c’est son esprit vif et son humour. » 

« Il était un géant, tant physiquement que professionnellement. » 

« La nouvelle du décès de Ken m’attriste. Il a exercé une influence importante dans ma vie. Je l’ai connu dès mon entrée au cabinet. »

« (…) une légende pour sa combinaison de compétences et d’humour, parfois irrévérencieux. »  

Alors que nous commémorons son décès et célébrons son héritage, nous vous invitons à partager vos souvenirs de Ken dans les commentaires ci-dessous.

Suivez Nous

Pour nous joindre

Institut canadien des actuaires
360, rue Albert, bureau 1740
Ottawa, Ontario K1R 7X7
voiraudeladurisque@cia-ica.ca